aller au contenu

Monceau-sur-Sambre - Barrage de la Sambre

La Direction des Voies Hydrauliques de Charleroi a confié à Ghent Dredging les travaux de réparation de l'arrière-radier du barrage de Monceau-sur-Sambre.

 .
 .
 

Les désordres sont multiples:

  • Rupture de la dalle béton sous l'effet conjugué de l'érosion et de la fuite des matériaux, causant une dépression dans l'arrière-radier de 3m de profondeur, avec plus de 800m³ de matériaux entrainés à l'aval du barrage sur près de 100m
  • Dégradation des berges aval sur les 2 rives, avec formation de fissures dans le perré à la cote d'étiage, et apparition de vides francs sous les moellons en pierre formant le perré, pouvant provoquer une ruine du môle
 .
 .
 

Comme l'illustre la vue aérienne, la configuration des lieux rend les travaux de réparation difficiles:

  • Impossibilité de faire accéder des engins de chantier à pied d'œuvre par voie terrestre, l'ilot central étant relié à la berge par une unique passerelle piétonne
  • Faible tirant d'eau dans la déviation aval de la Sambre (1,30m), associé à un faible tirant d'air (franchissement de gaines techniques et de lignes à haute tension)
  • Fortes variations de débit et de hauteur d'eau, liées à l'activité du barrage qui régule la navigation marchande et touristique sur la Sambre
 .
 .
 

Nos travaux ont consisté en:

  • Dragage du haut fond formé à l'aval par l'accumulation des matériaux de fuite, afin de retrouver une passe navigable
  • Démolition de la dalle béton en périphérie de la dépression formant un porte-à-faux
  • Remblaiement à l'aide d'enrochements 300/1000kg posés sur un lit de 0/180mm, afin de rattraper le niveau théorique de l'arrière-radier
  • Coulage d'un béton colloïdal C25/30 entre les enrochements 300/1000kg pour protéger la nouvelle fondation des risques d'entrainement de fines sous l'effet de chasse provoqué par les manœuvres du barrage
  • Réparation du perré éventré à l'identique, à l'aide des moellons récupérés par le fond et préalablement triés
  • Nettoyage des cavités et remplissage des fissures le long du perré à l'aide de béton projeté.
 .
 
 .
 

Pour ce faire, Ghent Dredging a déployé un atelier de dragage adapté aux travaux fluviaux à faible gabarit, associé à une pelle de 20 tonnes équipée de capteurs D-GPS afin d'apporter à l'opérateur toute la précision requise pour visualiser sur ses écrans le rendu in situ du comblement de la dépression.

 .
 .
 

Au fur et à mesure de l'avancement des travaux, l'outillage embarqué à bord a été régulièrement inter-changé, à l'image d'un «couteau suisse» afin de transformer successivement notre ponton en:

  • Un atelier de dragage et pose d'enrochements
  • Un atelier de mise en œuvre de béton colloïdal
  • Un atelier de béton projeté
 .
 .
 

Au final:

  • 2.300 tonnes d'enrochements ont été mis en œuvre
  • 400m³ de béton colloïdal ont été coulés
  • 300m linéaire de berges ont été réparées
 .
 
 
 .
 .
 

Pour la plus grande satisfaction du Maître d'Ouvrage, qui souhaitait faire de ce projet un chantier pilote en vue d'étendre ce type de réparations à d'autres voies d'eau.

 
ISO9001 Certified ISO14001 Certified VCA Certified