aller au contenu

Malines - Zennegat

 .
 
 
 .

Dans le cadre du plan Sigma, la direction des voies hydrauliques installe en Flandres une chaîne de zones inondables le long des fleuves à marée, en vue de réduire les inondations dans les zones résidentielles. Les travaux à la "Zennegat" à Battel entrent dans ce plan.

Ici, une zone inondable avec marée réduite de 65ha a été créée.  La Dyle obtient plus d'espace de débordement, qui peut limiter des inondations dans la région immédiate et plus loin. Dans le même temps, des slikkes et des schorres rares, dans le temps si caractéristique dans cette terre de rivière, peuvent de nouveau se développer. Tout cela tourne autour de l'estuaire Dyle, où la Dyle, la Senne et la Nete se confondent dans le Rupel.

Dorénavant, une quantité limitée de l'eau de la Dyle coulera à chaque marée par l'écluse dans le Zennegat. À marée basse l'eau coule de nouveau vers la rivière. Cette imitation des marées crée progressivement des ravins, des ruisseaux, des marais salés : un habitat idéal pour les plantes et animaux rares. En outre les poissons peuvent nager simplement à travers l'écluse.

Dans des conditions climatiques extrêmes, la zone inonde d'une façon contrôlée. Quand l'eau est trop élevée dans la Dyle, elle peut déborder et couler dans le Zennegat. La digue de débordement est la digue de la Dyle existante, qui a été coupée et renforcée pour que l'eau puisse couler par dessus. Parce que le Zennegat prend à ce moment-là une grande quantité d'eau, les zones environnantes bâties ne sont pas exposées aux inondations.
Vraisemblablement le Zennegat fonctionnera quelques fois par an. Après une inondation l'écluse laisse couler l'eau progressivement jusqu'à la Dyle.

 .
 
 
 .

Pour la construction de la zone inondable, la digue de la Dyle existante devait être terrassée en deux étapes, après quoi les talus ont été effectués sur 20/4. Par la suite, un géotextile et de l'asphalte ouverte ont été appliqués, suit à quoi tout était couvert avec des terres végétales et ensemencé.

Pour renforcer la digue intérieure dans la zone (la digue du canal Louvain-Dyle) les terres de l'excavation de la digue de la Dyle ont été utilisées. Après l'application d'une couche de terre grasse, du géotextile et des enrochements sont utilisés comme protection de talus. La digue du canal a également été recouverte de terre végétale et ensemencée, et une nouvelle couche d'enrobé a été mise en place.

Avant que le chemin de halage existant puisse être renouvelé, un nouveau système d'égout a été mis en place et les fossés nécessaires ont été terrassés. Une construction d'évacuation d'eaux préfabriquée est également montée dans le canal.

 .
 
 .
 .
 .
 
ISO9001 Certified ISO14001 Certified VCA Certified