aller au contenu

Gand - Moervaart

Le groupement Besix-Ghent Dredging s'est vu confier en 2012 les travaux de protection de sol sur le Canal du Moervaart à Gand, pour le compte des Voies Navigables, division "Accès Maritime" et "Port de Gand".

Les travaux consistaient à réparer les affouillements provoqués par la navigation le long des quais, source de désordre pour leur stabilité. Dans sa partie Aval côté Nord, nous avons réalisé deux types de protection sur 900m de long :

Type 1 : enrochements
Sur une surface de 450m de long et 24m de large, une protection de sol temporaire par enrochements a été posée sur une profondeur variable. Les surprofondeurs ont été remplies de scories de haut-fourneaux 32/90mm, puis une couche d'enrochements 10/300kg a été posée et partiellement injectée de béton colloïdale.

 .
 
 
 

Type 2 : matelas bitumineux
Sur les 450 derniers mètres, un matelas en asphalte a été posé. Après avoir dragué jusqu'au sol dur, les surprofondeurs ont été comblées par des scories de Haut-fourneau, puis des matelas d'asphalte ont été posés le long des quais sur 20m de large, les 10m restant côté canal étant réalisés en enrochements. La liaison avec le quai a été réalisée en béton colloïdale.


Le chenal a ensuite été dragué pour retrouver son gabarit de navigation, et les boues et sables ont été transportés et traités vers notre centre de lagunage de Rodenhuize.

 
 .
 
 .

L'intérêt de ce type de protection en matelas bitumineux est de nécessiter moitié moins d'épaisseur qu'avec des enrochements. Le matelas bitumineux se compose de dallots armés de 10m x 5m x 30cm d'épaisseur, assemblés entre eux à l'aide d'un mortier hydro. Pour ce faire, nous avons dû créer sur place un banc de préfabrication de 120m sur 18m, soit 20 coffrages, empiétant partiellement sur la chaussée existante.
Une fois coulés, les matelas bitumineux sont très délicats à manœuvrer malgré le ferraillage, du fait de leur faible rigidité. Contrairement à des éléments préfabriqués en béton armés, les éléments en asphalte nécessitent beaucoup plus de crochets de manutention, afin de limiter les moments de flexion (environ 1 crochet tous les mètres dans les 2 directions, soit 50 points de levage pour une dalle de 10m x 5m). C'est pourquoi nous avons confié à notre partenaire spécialisé en travaux subaquatiques Deco s.a., la conception et la fabrication d'un cadre de levage à commandes hydrauliques, indispensable pour minimiser les temps de manœuvres et commander le verrouillage ou la libération simultanée des 50 crochets de levage. Le cadre était manutentionné par une grue à câbles de 160 tonnes, et équipé de capteurs RTK de positionnement afin de garantir un positionnement très précis des éléments dans le fond, tel un puzzle géant. Des scaphandriers assistaient la pose.

 
 .
 
 
 .

Au total, nous avons dragué 21.300m³, comblé 10.875m³ de scories, posé 10.560m² de matelas en asphalte et 17.670 tonnes d'enrochement.

 
 .
 .
 
ISO9001 Certified ISO14001 Certified VCA Certified