aller au contenu

Deûle - Défenses des berges de Deûlémont à Lille

Entre 2012 et 2014, de la frontière franco-belge à Deûlémont jusqu'à Lille, les défenses de berges de la Deûle ont été reconstruites et renforcées.

Le Groupement Ghent Dredging - Soetaert s'est vu confier par les Voies Navigables de France le réaménagement des berges sur les deux rives avec palplanches, gabions et enrochements sur un trajet de 20 kilomètres. Le projet s'inscrit dans le cadre de l'approfondissement et l'élargissement de la Deûle au gabarit de 3.000 tonnes, dont les travaux de dragage seront également confiés à la Société Ghent Dredging. La revalorisation de la Deûle dans le Nord de la France vers une voie navigable de classe V fait partie du projet Seine-Escaut, dont l'ultime étape sera le nouveau canal entre Cambrai et Compiègne.

Pour l'aménagement des nouvelles berges, un débroussaillage et dessouchage a été réalisé, en veillant à préserver les espèces protégées (faune et flore). Après la mise en place des palplanches (arrêtées 1 mètre sous eau) et reprofilage des berges, une carapace en enrochements 20/80kg a été mise en oeuvre jusque 1 mètre hors eau. La finalisation des talus en bordure du chemin de halage s'est faite en terre végétale et engazonnement.

 .
 
 
 .
 

Dans le bief aval (Deûlémont -Quesnoy sur Deûle) des munitions non explosées datant de la Première Guerre mondiale ont été découvertes. Une campagne de détection magnétométrique menée le long des berges a permis d'isoler les zones à risques, puis les travaux ont été repris en configurant le matériel vis-à-vis des risques d'explosion (blindage de cabine, système de dépressurisation, protection des ouvriers).

 .
 
 .
 

La partie amont (Région Lilloise) se situe en zone urbaine. Cela a posé des problèmes particuliers pour la réalisation des berges en raison de la présence de nombreuses canalisations souterraines, de ponts et d'une façon générale, du manque de place. Ceci a conduit à quelques sujétions techniques, notamment à l'utilisation de techniques spéciales, comme le Soilmix (hydro-fraise) afin de réaliser une paroi sous eau de 500 mètres de long.

 .
 
 .
 

Certaines zones ont été finalisées avec des gabions . Les gabions existants en mauvais état ont été enlevés et remplacés par une fondation de matelas de gabions surmontée d'un mur rectangulaire composé de gabions de 1x1 mètres.

 .
 
 
 .

Au total, les quantités suivantes pour ce projet sont:

Palplanches: 81.500 m²
Enrochements: 50.000 tonnes
Gabions : 800 pièces

 .
 
ISO9001 Certified ISO14001 Certified VCA Certified